intro-chateau.jpg

Le château des Archevêques de Narbonne

Daté du XVème siècle, le plafond peint des archevêques de Narbonne, s’il est connu des initiés depuis longtemps, n’est accessible au public que depuis quelques années.

Bref historique :

Les archevêques édifièrent dès le XIIème siècle un château. Et, c’est entre 1237 et 1270 qu’au dessus d’un bâtiment bas et plus ancien aurait été élevé la grande salle de ce château.

Une vaste enceinte s’ajouta au logis seigneurial désormais desservi par un escalier monumental (détruit dans les années 50).Puis, Bernard de Fargues (1311-1341), neveu du Pape Clément V s’attacha à décorer le château au début du XIVème siècle. Il fit orner la grande salle d’apparat de peintures murales, encore visibles, qui font alterner ses armes personnelles avec celles des lys de France et de l' Eglise de Narbonne. À l’époque, le plafond n’existait pas.

Au milieu du XVème siècle, les Harcourt, Jean et Louis qui se succèdent à l’archiépiscopat, modifient profondément la salle avec l’ajout d’un plafond qui limite la hauteur à 4,50 mètres et la division de l’espace en trois pièces distinctes.

Les closoirs portent des scènes variées :
  • Animaux réels ou hybrides (notamment des oiseaux présents en grande quantité).
  • Personnages ou scènes de société (danses et scènes courtoises, parties de chasse, travaux agricoles…)
  • Armoiries du commanditaire.
  • Quelques rares closoirs portent des motifs religieux.

Informations tirées du blog de l’association internationale de recherche sur les charpentes et les plafonds peints médiévaux : http://rcppm.org/blog/2010/05/capestang-2/

Pour les visites, renseignements et réservation au : 04.67.93.40.90